L’apnée du sommeil à nouveau réintégré dans la liste des critères de vulnérabilité face au Covid-19

Le 15 octobre 2020, le Conseil d’Etat invalidait le décret qui avait exclu les personnes souffrant d’apnées du sommeil de la liste des personnes vulnérables face au Covid-19. Les patients apnéiques peuvent donc de nouveau bénéficier du certificat d’isolement ou du dispositif de chômage partiel en cas de non possibilité de télétravail.

Le point dans cet article (Service Public)

La décision du Conseil d’Etat du 15 Octobre 2020

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié